Auto-entrepreneurs: Ce qui devrait changer en 2018.

Il y a quelques jours, Bruno Le Maire annonçait une réforme d’ampleur pour les auto-entrepreneurs, ou «micro-entrepreneurs ».

Conformément au programme d’En Marche, à compter de l’année prochaine, le chiffre d’affaires (CA) maximum qu’ils peuvent réaliser sans devoir changer de statut va être doublé.

Concrètement, un auto-entrepreneur qui travaille dans le bâtiment pourra désormais avoir un CA annuel de 66.400 euros (33.200 euros pour l’instant). Ceux qui ont une activité commerciale ou d’hébergement auront un plafond de 165.600 euros.

« nous libérons les capacités de production des auto-entrepreneurs, tout simplement parce que ça marche, parce que ça crée des emplois, parce que ça libère la capacité d’entrepreneuriat des Français. » – Bruno Le Maire, Ministre de l’économie.

Ce changement n’a pas que du bon, restons prudent. En effet, quelques changements devraient arriver concernant la TVA. Pour l’instant, les auto-entrepreneurs n’ont pas à s’en occuper : ils facturent leurs prestations sans TVA, car ils bénéficient d’une franchise.

Le doublement du plafond du chiffre d’affaires pourrait tout remettre en question car dans le même temps, Un auto-entrepreneur devra facturer « hors-TVA » jusqu’au seuil actuel, puis « avec TVA » une fois le seuil dépassé. Ce qui l’obligerait à calculer la part de cette taxe qu’il doit reverser à l’Etat.

 

source : http://www.lefigaro.fr/societes/2017/08/25/20005-20170825ARTFIG00134-autoentrepreneurs-le-plafond-du-chiffre-d-affaires-double-en-2018.php – http://www.20minutes.fr/economie/2122859-20170828-auto-entrepreneurs-reforme-satisfait-personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *