#RencontreInterface CRUNCH TEST : Angélique Portalier

Le Crunch test a pris fin la semaine derniere. A cette accasion, nous avons décidé de faire témoigner une participante du Crunch, Angélique Portalier. Après nous avoir contacté sur le site et discuté avec notre conseiller Pascal, Angélique a été admise pour participer au Crunch.

Dans cet article, elle nous livre ses premières impressions sur le Crunch, et ce qu’elle veut faire ensuite.

« Mon projet est d’être assistante sociale libérale, être à mon propre compte, pour faciliter le quotidien des salariés dans les grandes entreprises, et les particuliers vulnérable, handicapés ou personnes âgées.
Mon travail consistera à faciliter les actes de la vie quotidienne, que ce soit dans le domaine de la santé, dans le domaine du logement, du handicap … c’est être assistant sociale, mais à mon compte. »

Avant de tenter cette aventure, j’ai été diplômé d’etat Assistant-Service Social et j’ai travaillé pendant 4 ans dans deux associations différentes, en tant qu’assistante sociale pour le public handicapé.

 

J’ai décidé de devenir assistante sociale à mon propre compte car je me suis aperçu lors de mes différentes expériences professionnelles que les institutions publiques manquaient de moyens, financiers et humains, que l’on a de moins en moins de subventions, que l’on en demande toujours plus et qu’on ne peut pas toujours répondre efficacement.
En tant qu’assistante sociale, j’avais l’impression de « mettre du vernis » sur la situation des gens, de ne pas les recevoir dans de bonne conditions et assez longtemps.

Être libérale, c’est prendre son temps, proposer une prestation de qualité, et en dehors des horaires imposées par les institutions publiques. Je veux proposer une offre qui correspondrait aux horaires des gens, la vie des gens ne s’arrête pas à 17h, et ne peuvent pas souvent s’absenter de leur boulot.

C’est aussi avoir ma propre autonomie, gérer mes plannings et proposer une prestation de qualité. C’est aussi répondre à l’ensemble du public nécessiteux. Je m’explique, dans le système traditionnel, vous êtes mandaté pour vous occuper d’un public spécifique. Pour ma part, je m’occupais de personnes handicapées. Or, il y a aussi par exemple les aidants, la famille, et ces personnes-là peuvent être dans le besoins, vous ne pouvez pas vous-même les aider dans un système traditionnel. En tant que libéral, je pourrais les aider et surtout leur éviter un sentiment d’exclusion et de stigmatisation, du fait de la confidentialité des données et de l’anonymat.

J’ai participé au « crunch Test » et j’en suis satisfaite. Pour être entrepreneur, il ne suffit pas d’être technicien, j’ai mon diplôme, je suis technicienne, je n’ai  pas de soucis la dessus, mais je me suis rendu compte que j’avais besoin que quelqu’un m’aide au niveau de la gestion comptable et commercial. Le crunch test m’a apporté cela.

Je savais qu’il me fallait une étude de marché, mais je ne savais pas comment m’y prendre, et le crunch test m’a beaucoup aidé. On nous donne des supports, on n’est pas tout seul, et cela casse l’opacité de l’entrepreneuriat. Et puis cela est gratuit, ce n’est pas négligeable !

La formation est cependant très condensée, très accéléré. On aimerait s’arrêter un peu plus sur certains aspects importants. »

 

Merci Angélique ! 😉

Le Crunch Test vous intéresse ? Vous souhaitez en savoir plus sur la couveuse ?

One thought on “#RencontreInterface CRUNCH TEST : Angélique Portalier

  1. TRUFFIER

    Super Angélique !!! courage et persévérance, tu en as ! professionnelle et souriante, ça aussi tu en es équipée ! maintenant, y a plus qu’à ! Lance toi ! tu mérites de réussir ! tu crois en ce que tu fais et tu vas le faire, comme d’habitude, avec excellence !!! plein de gros bisous !!!

    Et merci au Crunch Test de permettre à Angélique de se lancer ! on a besoin d’AS comme elle ! elle n’est pas bureaucrate !!! elle est humaine pleine de valeurs et de bon sens !!! et ça, c’est de plus en plus rare !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *