#RencontresInterface : Louise NICOLAS, GRAPHIVOX

Après un cursus en marketing à l’école de commerce de Toulouse, Louise se dirige vers le graphisme et la communication web globale. Elle entre en couveuse en septembre 2016 pour concrétiser son projet de création d’entreprise (graphivox.com). Cette passionné de graphisme et de dessins répond à nos questions :

 

 

 

 

  • Décrivez nous votre entreprise, et votre parcours ?

Avec Graphivox, j’aide les entreprises à développer leur notoriété. Tout d’abord, grâce à la conception de leur identité visuelle (logo, carte de visite, charte graphique…) et de leurs supports de communication (flyers, plaquettes, affiches…). Puis en développant leur présence sur Internet, avec la création de sites web et le community management.

Avant de me lancer comme graphiste freelance, j’ai suivi un parcours assez classique : des études en marketing à l’ESC Toulouse puis quelques expériences en entreprise, dans des PME de la région PACA.

 

  • D’où vous est venue votre idée de création d’entreprise ?

Plusieurs expériences malheureuses en tant que salariée m’ont poussée à remettre en question ma carrière en entreprise. Et m’ont ouvert les yeux sur l’entrepreneuriat, que je n’avais jamais sérieusement envisagé jusque-là. Pourquoi m’ennuyer à un poste rébarbatif et mal rémunéré alors que je pouvais, en créant mon propre travail, développer un vrai savoir-faire et acquérir de nouvelles compétences.

 

  • Quel rôle joue INTERFACE dans votre parcours professionnel ?

C’est dans les bureaux d’Interface que j’ai, en premier, exposé mon projet dans son ensemble. A ce moment-là, je me demandais vraiment si c’était réalisable. Mon interlocutrice m’a écoutée et quand elle m’a proposée un dossier de candidature pour intégrer la couveuse, j’ai compris que l’aventure venait de commencer.

Au quotidien, la couveuse me permet de tester mon activité sur le terrain. En me prêtant son numéro de SIRET et son assurance, elle me permet d’exercer en toute légalité : je peux ainsi prospecter des clients, leur proposer des devis et facturer mes prestations. Je bénéficie également des modules de formations, qui abordent les différents aspects du métier d’entrepreneur. Si j’ai des questions, je peux les poser directement à ma référente ; et ensemble, nous faisons régulièrement le point sur l’avancement de mon projet.

 

  • Vous êtes également entrepreneur de la coopérative BOREAL INNOVATION, Quels sont les avantages d’être dans une coopérative tel que BOREAL ?

Boréal Innovation est une coopérative qui regroupe des entrepreneurs aux métiers variés, dans le domaine du numérique. De véritables liens se créent, et un esprit d’entraide règne entre les membres. C’est un écosystème dynamique, où les informations, les bons plans et les astuces circulent facilement. Il s’agit aussi d’un premier réseau pour se faire connaître, ce qui nous manque généralement quand on débute.

 

  • Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à un futur entrepreneur ?

Quand on passe du jour au lendemain d’un open-space animé à un petit bureau aménagé dans le salon, la transition peut être compliquée. Alors pensez à bien vous entourer. Même si on se lance seul dans l’aventure, il existe des réseaux, des structures qui peuvent apporter des conseils, du soutien. Le fait d’échanger avec d’autres entrepreneurs sur des problématiques communes permet également de rompre l’isolement.

 

  • Quelles sont vos ambitions pour les mois et années à venir ?

J’ai prévu de rester en couveuse environ un an et demi, le temps d’intégrer les bonnes pratiques d’entrepreneur et de me constituer une clientèle. C’est aussi un temps qui me permet d’acquérir de nouvelles compétences, notamment dans le domaine du web où tout évolue très rapidement. Mon objectif est évidemment d’arriver à gagner ma vie en exerçant cette profession passionnante.

Sur un plan plus personnel, j’espère également développer le blog créé il y a bientôt un an avec mon compagnon : Les Enovateurs. Nous publions régulièrement des articles sur les nouvelles technologies et le développement durable, parce que ces thématiques cruciales ne sont pas incompatibles… bien au contraire. Retrouvez nos publications à l’adresse https://www.les-enovateurs.com. Bonne lecture !

One thought on “#RencontresInterface : Louise NICOLAS, GRAPHIVOX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *