Une question sur la couveuse Interface ? Toutes les réponses à vos questions sont dans notre FAQ..

Quel est mon statut au sein de la couveuse ?

Le contrat d’appui au projet d’entreprise (CAPE) contractualise l’entrée en couveuse. Ce contrat vous permet de tester votre activité tout en conservant votre statut antérieur et vos revenus sociaux. Vous bénéficiez en plus d’une couverture sociale et d’une protection en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle.

En quoi consiste l’hébergement juridique et comptable ?

Interface permet l’utilisation de son n° SIRET, pour que vous puissiez effectuer toutes les démarches commerciales en lien avec votre activité.
Interface dispose d’un service comptabilité qui réalise l’ensemble des écritures comptables et fiscales.

Combien coûte le parcours au sein de la couveuse ?

vous payerez une cotisation de 55€ par mois durant la période de votre présence au sein de la couveuse. Un tarif minoré est accordé au bénéficiaire du RSA durant les trois premier mois (25€).

Puis-je exercer une activité en complément de mon parcours en couveuse ?

Oui si vous êtes salarié  jusqu’à un temps partiel et que votre emploi vous permet d’assister aux entretiens et aux ateliers fixés dans votre programme d’accompagnement.

Comment puis-je récupérer mon chiffre d’affaires ?

L’objectif premier est de s’assurer du remboursement de tout vos frais et achat liés au développement de votre activité. S’il reste de la trésorerie, son solde vous est reversé en fin de parcours, ou sur votre demande tout au long de ce parcours.

Combien de temps dure le parcours couveuse d’entreprises ?

En couveuse peut durer jusqu’à 36 mois, soit trois contrats CAPE de 12 mois.

Qui peut bénéficier des formations de la couveuse ?

Toutes personnes qui ont intégré Interface.

Puis-je construire mon programme de formation « à la carte » ?

NON. Le parcours est construit sur une progression de l’apprentissage. Il permet d’aborder les thème de la création d’entreprise et ainsi prendre les bonnes orientations.

Je suis salarié à temps plein, puis-je entrer en couveuse ?

La couveuse accueille des demandeurs d’emploi ou bénéficiaires des minimas sociaux, ainsi que des salariés à temps partiel. Les salariés à temps plein ne peuvent pas signer de contrat C.A.P.E.

Est-ce un réel avantage de tester son activité en Couveuse ?

OUI, cette période en couveuse facilite la création et l’installation de l’entrepreneur, il a acquis les fondamentaux du « métier de l’entrepreneur » et poursuit son activité avec les clients et les fournisseurs avec qui il a travaillé dans la couveuse. Cela lui permet d’être immédiatement dans l’activité au moment de la création de sa structure.

Pourquoi y – a-t-il des frais de participation ?

Nous sommes tenu à demander les frais de participation et de prélever un pourcentage du chiffre d’affaire de entrepreneurs, afin de compléter les financement qui nous sont alloué par les pouvoirs publics (département, région …).

Quel est le rythme de rencontre avec mon conseiller ?

Vous aurez un rendez-vous toute les trois semaines avec votre conseiller, qui planifiera avec vous l’ensemble des formations, validera vos actions commercial et comptable, et vous apportera son expertise dans le développement de votre activité.

A quel moment puis-je quitter la couveuse ?

A tout moment :

  • à la date de fin de votre C.A.P.E,
  • par rupture anticipée avant le terme de votre contrat
  • à l’immatriculation de votre entreprise, ou de votre société,
  • à la reprise d’un emploi à temps plein.

Attention, si la sortie administrative peut se faire du jour au lendemain, la sortie « comptable » de la Couveuse peut prendre un certain temps. En effet, les opérations effectuées pendant votre temps couveuse doivent être soldées (Client, fournisseurs, TVA….). Vous restez donc en contact avec la couveuse afin de clôturer la comptabilité.

Dois-je payer de la TVA en couveuse ?

Oui.

La couveuse est une structure qui cumule les activités des entrepreneurs avec un régime fiscal de droit commun. Elle est ainsi assujettie au paiement de la TVA.
Entrepreneurs à l’essai en couveuse, vous allez donc facturer de la TVA sur vos ventes, et en récupérer sur vos achats.
Pour les modalités, participez à notre réunion d’information.

A quels projets correspond la solution couveuse?

Les projets ne pouvant pas être accueillis dans la couveuse d’entreprise Interface :

  •  Les projets nécessitant un bail commercial ou professionnel à long terme
  •  Les projets nécessitant la souscription à une assurance décennale
  • Les projets dont les besoins de financement externes sont conséquents
  • Les projets prévoyant l’embauche de personnel salarié dès le démarrage
  • Les activités réglementées (avocat, expert comptable, médecins, infirmières, pharmaciens, taxi, etc.).

Vous avez un doute sur votre projet et le test en couveuse, contactez-nous.

La couveuse peut elle me prêter de l’argent ?

Non, l’association n’est pas un organisme de crédit, elle n’a pas de trésorerie mise à disposition.
Les entrepreneurs financent leur projet par leurs fonds propres mais surtout grâce au chiffre d’affaires qu’ils génèrent en couveuse et qui leur permet ainsi de développer leur activité. En cas de besoin financier au démarrage de l’activité, la couveuse peut vous mettre en relation avec des partenaires qui proposent un prêt spécifique pour les entrepreneurs à l’essai.

Puis-je conserver mes indemnités chômage pendant mon test ?

L’entrepreneur à l’essai signe un Cape avec la couveuse. Si son chiffre d’affaires est suffisant pour qu’une rémunération lui soit allouée, il cotise au régime général des salariés (à l’exception du régime de retraite et du fonds de garantie des salaires).

Il peut également conserver ses allocations chômage pendant l’exécution du C.A.P.E et s’ouvrir de nouveaux droits s’il est rémunéré.

Quel est mon statut en couveuse ?

Le contrat d’appui au projet d’entreprise, CAPE, contractualise votre entrée en couveuse (loi sur l’initiative économique de 2003 et décrets d’application de 2005).
Il vous permet de tester votre activité tout en conservant votre statut antérieur et vos revenus sociaux. Vous bénéficiez en plus d’une couverture sociale et d’une protection en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle.

Quelles sont les activités hébergeables en couveuse d'entreprises ?

  • Métiers artistiques et culturels
  • Métiers du bien-être (coiffure, esthétique, relaxation, etc.)
  • Métiers du commerce et de la vente (fleurs, bijoux, etc.)
  • Métiers de la communication (organisation/événementiel, création de site Internet, vidéo, infographie, graphisme, agence de communication, etc.)
  • Métiers du conseil (gestion, organisationnel, formation, technique, etc.)
  • Métiers du développement durable (paysagiste, assainissement des eaux, etc.)
  • Métiers de l’informatique (création de logiciels, assistance, dépannage, etc.)
  • Métiers de la mode (création de vêtements, styliste, retouches, etc.)
  • Métiers des services aux entreprises (télé secrétariat, secrétariat, traduction, nettoyage, etc.)
  • Métiers des services aux particuliers (nettoyage, entretien, cuisine à domicile, coaching, etc.)
  • Métiers artisanaux (métiers d’art, ateliers artisanaux, fabrications artisanales, etc.)

Quels sont les frais que je peux me faire rembourser ?

Vous pouvez vous faire rembourser tous les frais liés à l’exercice de votre activité selon les règles fixées par la couveuse et dans la limite du solde de votre compte interne dans la couveuse.

En couveuse, puis-je émettre des devis, factures, avant de m’immatriculer ?

Oui. En couveuse, vous testez en grandeur réelle votre projet et votre capacité à entreprendre.
Dès votre entrée en couveuse, vous vous fixez des objectifs d’activité et le CAPE vous permet de commencer à vendre, à facturer vos produits ou services avant de vous immatriculer.

Vous souhaitez en savoir plus sur la couveuse ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *